Messages

Bienvenue sur le nouveau site de la Fondation des Sports Adaptés!**Site web en construction**Bienvenue sur le nouveau site de la Fondation des Sports Adaptés!**Site web en construction**Bienvenue sur le nouveau site de la Fondation des Sports Adaptés!**Site web en construction**Bienvenue sur le nouveau site de la Fondation des Sports Adaptés!**Site web en construction**Bienvenue sur le nouveau site de la Fondation des Sports Adaptés!**Site web en construction**Bienvenue sur le nouveau site de la Fondation des Sports Adaptés!**Site web en construction**Bienvenue sur le nouveau site de la Fondation des Sports Adaptés!**Site web en construction**Bienvenue sur le nouveau site de la Fondation des Sports Adaptés!**Site web en construction**Bienvenue sur le nouveau site de la Fondation des Sports Adaptés!**Site web en construction**Bienvenue sur le nouveau site de la Fondation des Sports Adaptés!**Site web en construction**

Les équipements

Deux traces – Pour les skieurs avec des déficits moteurs légers ou avec une déficience visuelle ou auditive. Ils utilisent deux skis. L'équipement peut comprendre des bâtons, des longes (tethers), un dispositif de rétention des spatules, une assistance pour malvoyants ou malentendants.

Trois traces – Pour les skieurs avec une jambe, amputés au- dessus du genou. Il y a d'autres personnes qui utiliseront aussi bien le trois traces soit un ski et deux stabulos.

Quatre traces – Pour les skieurs avec des déficits moteurs modérés. Ils peuvent avoir des handicaps comme la paralysie cérébrale, la spina- bifida, la sclérose en plaques, la dystrophie musculaire, ou l’amputation en dessous du genou. Les quatre traceurs utilisent deux skis et une paire de stabulos. Leur équipement peut aussi comporter des attaches ou des dispositifs de rétention des pointes.

Déambulateur – Pour les skieurs debout avec des déficits moteurs modérés, ou des problèmes d'équilibre, ou des limites de la force musculaire. Les handicaps peuvent inclurent la paralysie cérébrale, les traumatismes crâniens, les accidents vasculaires cérébraux ou la sclérose en plaques. Le déambulateur fournit une base très stable de soutien pour le skieur et possède un nombre infini de réglages pour accueillir une variété d’entre eux. Ces skieurs utilisent une paire de skis et le déambulateur. Le déambulateur est attaché par-derrière à un instructeur et peut être remonté sur le télésiège.


MonoSki – Pour les personnes qui ont besoin de skier dans une position assise. Ils doivent avoir une bonne
force du haut du corps et un bon équilibre. Le monoskieur peut avoir des amputations des membres
inférieurs, une lésion de la moelle épinière, spina bifida ou une maladie neuromusculaire. Le monoski est un siège moulé monté sur un mécanisme articulé relié à un seul ski. Le monoskieur utilise des stabulos. La plupart des monoskis ont un mécanisme d'assistance pour soulever le siège et permettre au skieur de prendre un télésiège.

Dual-Ski – Pour les skieurs semblables à ceux qui voudraient utiliser un monoski. Le siège et le cadre sont fixés sur un dispositif articulé monté sur deux skis leur permettant de travailler ensemble. Cela fournit une base de soutien plus large. Il dispose d’un mécanisme d'aide au soulèvement permettant l’embarquement sur un télésiège. Ce skieur utilise des stabulos.

Bi-Ski – Pour les skieurs qui ont besoin de skier dans une position assise. Le bi-skieur peut avoir un handicap
plus complexe que ceux qui utilisent le monoski ou le dual ski. Un bi-skieur peut avoir le spina bifida, la
paralysie cérébrale, la dystrophie musculaire, des lésions de la moelle épinière ou au cerveau. Le bi-skieur
est assis dans un siège moulé au-dessus de deux skis spécialement conçus. Les deux skis donnent une base plus large et un meilleur équilibre qu’un mono-ski. Certains bi-skis peuvent être utilisés de façon autonome avec des stabulos pour l'équilibre et les virages. Pour les skieurs débutants
et ceux qui ont besoin de plus d’aide, des stabilisateurs fixes et un support à main peuvent être utilisés. Le bi -ski doit être relié à un instructeur chaque fois que les stabilisateurs fixes sont utilisés. Le bi-ski dispose d'un mécanisme articulé qui permet l’embarquement et le débarquement du télésiège.
 

Partenaires

Fondation Fusée
Starlight
Fondation Papillon
donation

Suivez-nous

Social

Météo

Dernières nouvelles

Nos prochaines activités